Communiqué de presse

Le Groupe régional d'acteurs pour la valorisation des enseignants souligne la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants

Rouyn-Noranda, le 5 octobre 2018 - En cette Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, le Groupe régional d'acteurs pour la valorisation des enseignants (GRAVE) lance le début d'une vaste recherche visant à établir un diagnostic des enjeux liés à l'attraction, le recrutement et la rétention des enseignantes et des enseignants ainsi que des futures enseignantes et des futurs enseignants sur le territoire de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. Ce projet de recherche s'inscrit à la suite du lancement de la démarche d'envergure annoncée lors de la création du GRAVE en février dernier.

Ce projet est coordonné par Mme Geneviève Sirois, professeure à l'Unité d'enseignement et de recherche (UER) en sciences de l'éducation de l'UQAT. Pour ce faire, des questionnaires seront transmis aux différents acteurs œuvrant dans le domaine de l'enseignement, aux étudiants ainsi qu'au grand public, ce qui permettra de les interroger sur ces enjeux. Par la suite, des entrevues seront réalisées afin d'explorer les meilleures pistes de solution aux problèmes d'attraction et de rétention pour la profession enseignante.

« Il s'agit d'un moment important pour nous, car c'est un pas de plus pour l'avancement de nos travaux dans le but de valoriser la profession enseignante », explique Hélène Lambert, présidente du Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue et porte-parole du GRAVE. « Le Québec fait face à une sérieuse pénurie d'enseignantes et d'enseignants et nous constatons que, chez nous, la pénurie est importante.  Devant la problématique, les partenaires ont choisi d'unir leurs forces avec la croyance sincère que c'est par la voie de la valorisation que nous devons passer pour contribuer à l'amélioration de la situation », déclare Réal Bergeron, professeur et directeur de l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences de l'éducation ainsi que porte-parole du GRAVE.   

À propos du Groupe régional d'acteurs pour la valorisation des enseignants GRAVE
Lancé en février 2018, le GRAVE a été formé pour réaliser un véritable travail de collaboration afin de valoriser la profession enseignante, et ce, en lien avec l'attraction, le recrutement et la rétention des enseignantes et des enseignants ainsi que des futures enseignantes et des futurs enseignants. Cette communauté stratégique réunit les membres de la Table des directions du service des ressources humaines de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec (TRRH), la présidence et les conseillers du Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue (SEUAT), les directions syndicales de districts des commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec ainsi que la direction et les professeurs de l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences de l'éducation de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

www.grave-atnq.ca

Source :
Sonia Demontigny, agente de recrutement
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2215

Mise à jour : 31 mai 2018