Gestion intégrée des rejets miniers et leur valorisation potentielle

Mines et eaux souterraines

Gestion intégrée des rejets miniers et leur valorisation potentielle

Gestion intégrée des rejets miniers et leur valorisation potentielle

La protection de l'environnement minier doit comporter des actions à toutes les étapes du cycle de vie d'une mine. La gestion intégrée vise à optimiser les stratégies de gestion des rejets miniers et à minimiser les impacts négatifs sur l'environnement en adaptant les processus de récupération des minéraux. En prenant en considération les données géologiques et l'hétérogénéité du gisement, la gestion des rejets miniers devient possible dès le début du cycle de vie de la mine et va permettre de faciliter la restauration des aires d'accumulation des rejets miniers.

Cette approche « proactive », par opposition à une stratégie traditionnelle plus « réactive », comprend le développement d'outils ainsi que l'utilisation de technologies applicables à la gestion d'enjeux environnementaux liés aux exploitations minières.

Ainsi, l'intégration de pratiques comme le remblayage des ouvertures minières (c.-à-d. le remblayage des galeries souterraines) ou par la déposition en surface des résidus densifiés est devenue une approche de plus en plus pratiquée. De plus, le retraitement des rejets miniers (ex. par désulfuration) avant la déposition des rejets est une autre alternative qui peut réduire les impacts environnementaux des rejets miniers. Également, la valorisation sur site ou hors site dans le domaine du génie civil (ex. matériaux de recouvrement, granulat, brique, routes, etc.) permettrait aussi de réduire l'impact environnemental des rejets dans une perspective d'économie circulaire.