Gestion
Nouvelles et évènements

Les parcs à résidus face aux changements climatiques : l'UQAT et Polytechnique poursuivent leurs recherches et obtiennent un financement important

9 avril 2019

Communiqué

Station météo sur le site de la Mine Raglan

Rouyn-Noranda, le 9 avril 2019 – Reconnus mondialement dans le domaine de la recherche en mines et environnement, les chercheurs de l'Institut de recherche en mines et environnement (IRME) de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et de Polytechnique Montréal ont obtenu un important financement afin d'étudier l'impact des changements climatiques sur les parcs à résidus miniers.

En effet, pour leur projet intitulé Restauration des parcs à résidus miniers et changements climatiques : développement et application d'outils d'aide à l'adaptation, les chercheurs de l'IRME ont obtenu 418 000 $, dont 185 000 $ des partenaires industriels de l'IRME et 233 000 $ du programme Adaptation aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada. Ce projet fait suite à l'étude de vulnérabilité du secteur minier face aux changements climatiques produite par l'UQAT (2017) pour le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN). Cette étude avait démontré que la phase de restauration des aires d'entreposage de résidus miniers était la composante des opérations minières la plus à risque à long terme face aux changements climatiques.

Ainsi, pour ce projet, les professeurs Bruno Bussière, Isabelle Demers et Marie Guittony de l'UQAT et leurs collaborateurs Li Li et Thomas Pabst, de Polytechnique, et Philippe Roy d'Ouranos et Ward Wilson, de l'Université d'Alberta, travailleront cette fois à développer et à appliquer des outils pour évaluer l'influence des changements climatiques sur la performance à long terme de modes de restauration de sites miniers soumis à différentes conditions climatiques, en se basant sur des cas d'étude de sites abandonnés ou en activité (Doyon-Westwood, Lorraine, Meadowbank, New Calumet et Raglan). « La réalisation de ce projet aidera globalement l'industrie minière et les gouvernements provinciaux et fédéraux à mieux s'adapter aux changements climatiques en ajustant la conception des méthodes de restauration et en prenant en compte l'évolution de la végétation à long terme sur les sites miniers », souligne le professeur Bussière.

La collaboration de longue date de l'IRME UQAT-Polytechnique avec les partenaires industriels et le MERN dans le domaine de la restauration de sites miniers en activité ou abandonnés permettra des échanges fluides et efficaces au cours du projet. Finalement, les résultats seront présentés à l'occasion de conférences renommées et via des formations en ligne afin de transférer les connaissances acquises au plus grand nombre de professionnels du domaine ainsi qu'aux parties prenantes.

Ce projet s'inscrit dans la programmation de recherche de l'Institut de recherche en mines et environnement (IRME) UQAT-Polytechnique.

À propos de l'Institut de recherche en mines et environnement UQAT-Polytechnique
Fortes d'un partenariat datant d'une trentaine d'années, l'UQAT et Polytechnique Montréal ont conjointement mis sur pied l'IRME UQAT-Polytechnique en 2013. Doté d'une contribution industrielle de près de 10 M$ répartis sur sept ans, de la part des entreprises Mines Agnico Eagle Ltée, Partenariat Canadian Malartic, IAMGOLD Corporation, Mine Éléonore – Goldcorp, Rio Tinto Fer et Titane inc. et Mine Raglan, une compagnie de Glencore, l'IRME UQAT-Polytechnique soutient un programme de recherche unique au Québec. Ce partenariat novateur permet la réalisation d'une programmation de recherche de pointe et la formation d'une main-d'œuvre hautement qualifiée. Axé sur l'environnement et la gestion des rejets miniers, l'IRME UQAT-Polytechnique vise le développement de solutions environnementales pour l'ensemble du cycle de vie des opérations minières. Pour plus d'information, visitez irme.ca.



- 30 -

Source

Information :
Nathalie Cossette
Agente d’information
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Florence Scanvic
Conseillère
Service des communications et des relations publiques
Polytechnique Montréal
Téléphone : 514 340-4711 poste 2730
florence.scanvic@polymtl.ca