Communiqué de presse

Un professeur de l'UQAT nommé vice-président de l'Association universitaire canadienne d'études nordiques

Rouyn-Noranda, le 23 novembre 2017 – Le professeur Hugo Asselin, directeur de l'École d'études autochtones de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), a été élu vice-président de l'Association universitaire canadienne d'études nordiques (AUCEN) lors de l'assemblée générale annuelle de l'organisation qui s'est tenue à Yellowknife le 27 octobre dernier. La mission de l'AUCEN est de favoriser une compréhension diverse et approfondie du Nord en facilitant la recherche collaborative, la mobilisation des connaissances et l'éducation.

Un Nord inclusif
Représentant l'UQAT au sein du conseil d'administration de l'AUCEN depuis 2007, le professeur Asselin milite en faveur d'une vision inclusive des frontières du Nord. « Le Nord, c'est beaucoup plus que l'Arctique. L'Abitibi-Témiscamingue est définitivement dans le Nord, même si la région est exclue du Plan Nord. Ce n'est pas pour rien que le Laboratoire international de recherche sur les forêts froides est basé à l'UQAT », souligne Hugo Asselin.  

La vision inclusive du Nord prônée par le professeur Asselin ne se limite pas à ses frontières, mais tient compte également de la diversité culturelle. « Partout au Canada, le Nord se démarque à la fois par la présence millénaire des Autochtones, mais aussi par la cohabitation du français et de l'anglais parmi la population allochtone. Cette diversité culturelle doit être mieux connue et mieux prise en compte pour favoriser le développement durable et le vivre ensemble dans le Nord », ajoute-t-il.

L'UQAT, une université nordique
L'élection du professeur Asselin à la vice-présidence de l'AUCEN confirme la position de l'UQAT parmi les universités canadiennes actives dans le Nord. « L'UQAT est une université nordique », affirme-t-il. Le développement durable du Nord figure parmi les orientations stratégiques du Plan de développement 2015-2020 de l'UQAT, dont les territoires d'attache incluent notamment l'Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec. Les professeurs et les étudiants aux cycles supérieurs sont également actifs ailleurs dans le Nord canadien ainsi que dans plusieurs pays nordiques incluant la Suède, la Finlande et la Russie.   

-30-

Source :
Stéphanie Duchesne, responsable
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Lien de téléchargement de la photo
Mise à jour : 24 août 2016