Actualité universitaire

Des discussions internationales sur les changements climatiques à l'UQAT

Publié le 16 décembre 2016

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a accueilli trois chercheurs français, un chercheur américain et deux chercheurs du Service canadien des forêts, tous spécialistes des incendies forestiers dans les forêts boréales ou de montagne à travers le monde, dans le cadre d'une soutenance de thèse en cotutelle entre l'UQAT et l'Université de Montpellier. Le groupe participa également à une rencontre avec une équipe de recherche dirigée par le professeur Yves Bergeron (UQAT-UQAM) visant à évaluer l'effet des changements climatiques sur la limite nordique des forêts attribuables au Québec. Par ailleurs, l'un des cochercheurs, Martin Girardin (UQAM, Ressources naturelles Canada), vient de publier une étude démontrant que, malgré ce que l'on pourrait croire, le réchauffement climatique ne fait pas pousser les arbres plus rapidement.

Pour en savoir plus

  • Publication parue dans PNSA, cliquez ici
  • Article paru dans La Presse : cliquez ici

Lien de téléchargment de la photo

Mise à jour : 24 août 2016